Big Bravo Spectacles

DAN AR BRAZ

Guitariste.

[ FR ]

Dan Ar Braz (Daniel Le Bras en français) est né à Quimper (Finistère) en 1949. La légende raconte qu’à 10 ans lors d’une balade en bateau sur les côtes de Bénodet, il entend les échos d’une cornemuse, Dan en garde encore aujourd’hui un souvenir plein d’émotion.

La rencontre avec Stivell
Dans les années soixante, Dan Ar Braz écume les bals de Bretagne et se produit en chantant des classiques du rock. Parallèlement, il fait la connaissance d’Alan Stivell. Cette rencontre est déterminante car Alan le sensibilise aux liens intimes qui existent entre rock et musique celte. C’est en partie sur l’exploration des potentialités qu’offre ce rapprochement que Dan construit sa personnalité musicale.

En 1972, Alan Stivell bretonnise Dan Le Bras en « Dan Ar Bras » sur le mythique album « Live à l’Olympia ». C’est en 1984 que Dan fatigué d’entendre son nom prononcé sans le « S » le remplace par un « Z ».

Les années 70
Dan Ar Braz apporte sa contribution au groupe Mor (mer en breton) et rejoint définitivement Alan Stivell en 1972. En 1976, il rejoint le combo britannique de folk rock Fairport Convention avec lequel il tourne sur les scènes internationales. Il sera l’un des rares artistes français à être accueilli dans le cercle fermé des groupes britanniques.

En 1977, Dan Ar Braz quitte son père spirituel (Alan Stivell) pour voler de ses propres ailes. Il enregistre alors son premier album “Douar Nevez” et enchaîne l’année suivante avec “Allez Dire à la Ville” et « The Earth’s Lament » en 1979.

S’en suivent des tournées en solo dans toute l’Europe et tout particulièrement en Angleterre, au Danemark et en Italie, puis aux USA et au Canada. Cet exil sera des plus formateurs et prépare la suite de sa carrière.

Les années 80
En 1982,  Dan enregistre « Acoustic », en 1984 « Musiques pour les Silences à Venir » et « Septembre Bleu » en 1987. Dan calme le rythme des tournées à l’étranger et revient vers la Bretagne et la France.

Les années 90
Dans le Studio de son ami anglais Dave Pegg, Dan produit successivement « Borders of Salt », « Suite pour Cornemuse et guitares », « Xavier Grall Chanté par Dan Ar Braz » et « Songs ». Il signe aussi la musique du film d’Olivier Bourbeillon « Rêve de Siam ». Dans ces albums figurent les futurs tubes de L’Héritage des Celtes.

Ses spectacles

Photo Dan Ar Braz Group
Partager
Retour en haut